Évitez les sensations d’irritation, les infections ou encore les odeurs fortes pendant les règles.

La douche vaginale, une fausse bonne idée

Le vieux remède de grand-mère qui consiste à se laver l’intérieur du vagin comme moyen de contraception et d’hygiène est à éviter. L’intérieur du vagin est autonettoyant. De plus, la douche vaginale déséquilibre la flore créant ainsi des dérèglements et des infections. Quant à l’idée reçue sur le fait qu’elle soit un moyen de contraception, c’est simplement faux.

Ladays.co

Le gel sous la douche

Pour plus de fraîcheur pendant les règles, utilisez un gel de toilette intime. Ceux-ci ont un PH neutre et ne sensibilisent donc pas la vulve durant cette période. Utilisez des lingettes intimes avec parcimonie, au risque d’irriter son intimité.

Préférez le coton

Privilégiez les culottes en coton qui favorisent moins la transpiration que les tissus synthétiques. Et bien sûr, nos culottes menstruelles 😊

Évitez l’humidité

Séchez-vous parfaitement après la douche. L’humidité aide à la prolifération des bactéries. Ce conseil est valable non seulement pour l’hygiène intime pendant les règles, mais aussi pour l’hygiène corporelle de manière générale. Ainsi, séchez vous bien aussi sous les aisselles, les pieds, etc…

Si la température monte

Prenez une douche par jour, deux s’il fait très chaud et qu’on a tendance à transpirer de façon excessive. Au-delà, le corps ne lubrifie plus assez pour protéger son intimité.

Les probiotiques sont vos amis

Utilisez une à deux fois par an des tampons spécifiques contenant des probiotiques. Vendus en pharmacie, ceux-ci assurent à la flore vaginale de garder son équilibre durablement. C’est un bon moyen de préserver son hygiène intime pendant les règles.

Si cet article vous a plu, dites le nous en commentaire ci-dessous. Cet article peut aussi vous intéresser.