Play Video

Pour les pressées, visionnez la video qui résume l’article en 1 min.

L’adénomyose, qu’est-ce que c’est?

L’adénomyose survient lorsque le tissu qui tapisse normalement l’utérus (tissu endométrial) se développe dans la paroi musculaire de l’utérus. Le tissu déplacé continue à agir normalement – épaississement, dégradation et saignement – au cours de chaque cycle menstruel. Un utérus élargi et des règles douloureuses et abondantes peuvent en résulter.

périnée,tampons et regles : l’anatomie de la femme

Les médecins ne sont pas sûrs des causes de l’adénomyose, mais la maladie disparaît généralement après la ménopause. Pour les femmes qui souffrent d’un inconfort sévère dû à l’adénomyose, les traitements hormonaux peuvent aider.

Symptômes

Parfois, l’adénomyose ne provoque aucun signe ou symptôme ou seulement un léger inconfort. Cependant, l’adénomyose peut provoquer :

  • Saignements menstruels abondants ou prolongés
  • Crampes sévères ou douleurs pelviennes aiguës ressemblant à des couteaux pendant la menstruation (dysménorrhée)
  • Douleur pelvienne chronique
  • Rapports sexuels douloureux (dyspareunie)
  • Votre utérus peut devenir plus gros. Bien que vous ne sachiez peut-être pas si votre utérus est plus gros, vous remarquerez peut-être une sensibilité ou une pression dans le bas de l’abdomen.

Quand voir un médecin

Si vous avez des saignements prolongés, abondants ou des crampes sévères pendant vos règles qui interfèrent avec vos activités régulières, prenez rendez-vous avec votre médecin.

Les causes

La cause de l’adénomyose n’est pas connue. Il y a eu de nombreuses théories, notamment :

  • Croissance tissulaire invasive. Certains experts pensent que les cellules endométriales de la muqueuse utérine envahissent le muscle qui forme les parois utérines. Les incisions utérines faites lors d’une opération telle qu’une césarienne pourraient favoriser l’invasion directe des cellules de l’endomètre dans la paroi de l’utérus.
  • Origines au cours de la croissance. D’autres experts soupçonnent que le tissu endométrial se dépose dans le muscle utérin lorsque l’utérus est formé pour la première fois chez le fœtus.
  • Inflammation utérine liée à l’accouchement. Une autre théorie suggère un lien entre l’adénomyose et l’accouchement. L’inflammation de la muqueuse utérine pendant la période post-partum peut provoquer une rupture de la limite normale des cellules qui tapissent l’utérus.
  • Origines des cellules souches. Une théorie récente propose que les cellules souches de la moelle osseuse pourraient envahir le muscle utérin, provoquant une adénomyose.

Indépendamment de la façon dont l’adénomyose se développe, sa croissance dépend des œstrogènes circulants du corps.

Facteurs de risque

Chirurgie utérine antérieure, telle que césarienne, ablation de fibrome ou dilatation et curetage ou encore l’accouchement sont des facteurs de risque d’adénomyose.

La plupart des cas d’adénomyose – qui dépendent des œstrogènes – se retrouvent chez les femmes dans la quarantaine et la cinquantaine. Chez ces femmes, elle pourrait être liée à une exposition plus longue aux œstrogènes par rapport à celle des femmes plus jeunes. Cependant, les recherches actuelles suggèrent que la condition pourrait également être courante chez les femmes plus jeunes.

Complications

Si vous avez souvent des saignements abondants et prolongés pendant vos règles, vous pouvez développer une anémie chronique. Ce qui provoque de la fatigue et d’autres problèmes de santé.

Bien que non nocifs, la douleur et les saignements excessifs associés à l’adénomyose peuvent perturber votre mode de vie. Vous pourriez éviter les activités que vous avez appréciées dans le passé parce que vous avez mal ou que vous craignez de commencer à saigner.