Ménorragie ou règles abondantes

La ménorragie est le terme médical utilisé pour décrire les règles abondantes. Il est intéressant de noter qu’il s’agit d’un symptôme mais pas d’un problème lui-même. Il peut y avoir de nombreuses causes sous-jacentes de saignements excessifs chez les femmes. C’est pourquoi, un gynécologue, médecin spécialisé dans la santé reproductive des femmes, doit être consulté pour diagnostiquer le problème.

Ladays.co, Ménorragie ou menstruations abondantes

Le diagnostic des menstruations irrégulières repose sur plusieurs méthodes. En effet, le médecin prendra un historique complet qui comprendra des questions diverses. L’âge auquel elle a commencé ses règles (ménarche), la durée (jours), combien de jours il y a entre les règles, tout changement récent de son horaire mensuel normal. Mais aussi si vous êtes sexuellement active, la date du dernier examen pelvien, si vous êtes enceinte, et si vous prenez des contraceptifs.

Le médecin peut également demander à la patiente un calendrier de ses antécédents de saignement. Ce calendrier permet de suivre toute douleur au cours du mois, la durée de ses règles, les saignements entre les règles et le nombre de jours entre les règles. Aussi, les patientes sont également invitées à évaluer le débit les jours de leurs règles.

Les tests diagnostiques comprennent des échographies qui peuvent être effectuées au cabinet pour visualiser les fibromes ou les modifications de la paroi utérine. Ainsi, les médecins peuvent également injecter du liquide dans l’utérus et effectuer une procédure d’échographie appelée sonohystérogramme. Ce test aidera à évaluer les parois utérines et toute anomalie structurelle.

Quelles sont les causes des règles abondantes?

Certaines causes courantes de règles abondantes comprennent les fibromes utérins, l’hyperplasie de l’endomètre, les déséquilibres hormonaux et les excroissances de polypes sur les parois de l’utérus. Toutefois, les causes non typiques sont la maladie de von Willebrand qui est un trouble héréditaire de la coagulation, la maladie inflammatoire pelvienne (MIP), la cirrhose du foie, le lupus, le contrôle des naissances par dispositif intra-utérin (DIU) et le diabète.

Une autre cause non typique de menstruations abondantes est une carence en vitamine K. La vitamine K provoque des troubles de la coagulation et a été associée à des saignements utérins anormaux. Il existe plusieurs raisons pour lesquelles les patients peuvent avoir une carence en vitamine K, notamment l’utilisation d’anticoagulants, de salicylates, d’antibiotiques à long terme, de maladies métaboliques ou d’un apport important d’antagonistes de la vitamine K tels que la vitamine E ou la vitamine A.

L’un des symptômes de l’hypothyroïdie est une menstruation abondante. Les femmes qui souffrent d’hypothyroïdie, après le traitement, n’ont plus de problème de saignement abondant.

Le traitement des menstruations irrégulières est basé sur la cause. Après un examen approfondi, des antécédents et des tests, le médecin peut donner au patient un diagnostic précis et un plan de traitement basé sur la pratique médicale actuelle. L’objectif du traitement est de diminuer les règles abondantes et d’augmenter le confort de la patiente.

Si vous êtes concernée, dites nous ce que vous en pensez en commentaire.

RESSOURCES

MayoClinic: ménorragie
Patient.co.uk: règles abondantes
Centers for Disease Control and Prevention: Blood Disorders in Women
NHS: règles, lourdes
Université Monash: Menorrhagia Heavy Periods
CNN HEalth: Ménorragie
Recherche médicale actuelle et avis: Menorrhagia Impact Questionnair: Évaluation de l’influence des saignements menstruels abondants sur la qualité de vie